vendredi 27 novembre 2015

Review: Tirs Rapide ! Le Tireur Légendaire !

C'est bizarre... J'ai adoré cet épisode :o !

Je vous ai déjà dit que Makoto avait la classe ?
Les scénaristes étaient vraiment en forme cette semaine. Cet épisode est une très bonne surprise. Beaucoup des défauts de la série ont été corrigés. On sent que Takeru est bien décidé à ne plus chouiner 24/24 et qu'il commence à réaliser qu'il va devoir un peu se bouger si il veut vivre. Je trouvais également que le rôle de l'homme mystérieux n'était pas assez défini dans cette série. C'est maintenant chose faites. Le personnage a un nom et une histoire liée à celle de Takeru.

On se paye même le luxe d'approfondir encore le personnage de Makoto en nous révélant plus d'infos sur son histoire et en ajoutant une donnée qui pourrait tout changer: Il connaît Takeru. Si l'histoire reste encore un peu vague, on a assez d'éléments pour se faire une idée générale de ce qui s'est passé. Takeru et Makoto étaient amis tout comme Akari et la sœur de celui qui est aujourd'hui devenu Specter. Makoto a toujours été supérieur à Takeru malgré leur amitié. Le père de Takeru travaillait avec l'homme mystérieux sur ce fameux portail présent dans la "base" de Ghost. Lors d'une expérience, Makoto et sa sœur ont été aspirés dans le monde des Ganma. On peut supposer que Alan a permis à Makoto de sortir de ce monde et que sa sœur est toujours coincée là-bas, d'où la communication via l'Eyecon. La raison pour laquelle Makoto collecte les Eyecon serait donc pour faire revenir sa sœur dans notre monde. Le sage semble être impliqué dans l'histoire et préparer un plan.

L'air de rien, ça fait beaucoup d'infos dans un épisode. Peut-être même un peu trop. Je pense que ça aurait peut-être plus intéressant de nous dévoiler tout ça petit à petit dans les épisodes précédents, parce que certains éléments font un peu... ajout de dernière minute. Mais ça ne change rien à la qualité de l'épisode.

Apparemment, c'est en grandissant que Makoto a acquis cette expression de constipé...
Bien que Onari et Akari ne soit pas développé, on peut dire que les scénaristes ont su trouver un bon moyen de les rendre utiles. Au final, c'est eux qui vont réussir à découvrir l'Eyecon du jour et qui essayeront les 2 nouveaux gadgets pour la première fois. Ce genre d'initiative est assez rare donc je tenais à le préciser.

Encore une fois, j'ai trouvé que le cas mystérieux traité dans cet épisode passait complètement au second plan. J'ai l'impression que les scénaristes auraient aimé faire quelque chose comme Ryuki ou Gaim, qu'il y ait simplement des monstres et une histoire globale sans qu'il y ait besoin d'avoir une formule qui se répète à chaque fois.

Ça ne m'a pas plus gêné que ça vu que l'histoire n'était pas très passionnante même si elle faisait un bon parallèle avec l'histoire de l’ami d'enfance de Takeru disparu. Je préfère qu'il prenne plus de temps pour montrer l'évolution de Takeru qui a réussi pour la première fois à égaler Specter plutôt que de ce centrer sur une histoire banale avec un abeille au chapeau de cowboy rose.

Oui, avec une tête pareille, j'irai me cacher aussi.
Encore un petit détail qui m'a gêné. Lors du combat final, le monstre s'envole. Pourquoi ne pas avoir utilisé l'âme de Robin Des Bois au lieu de réutiliser une âme qu'on vient de voir il y a quelques minutes ? Vu la rapidité avec laquelle sont introduites les nouvelles formes, ça aurait été plus logique.

Sans quoi, je n'ai pas grand chose à dire sur la nouvelle forme. J'aime le design, mais comme la plupart des formes de cette année, je ne l'ai pas trouvée exceptionnelle.

Cela faisait un petit moment qu'on avait pas eu d'épisode en 2 parties. Bien que je n'aime pas trop ce format, je ne suis pas contre l'idée d'en avoir de temps en temps. Surtout que, contrairement à beaucoup d'autres Kamen Rider, je n'ai pas eu l'impression que les scénaristes se forçaient à laisser des éléments pour une éventuelle 2nd partie.

Voilà donc pour ce septième épisode de Ghost qui est pour moi le meilleur de la série pour l'instant. On avait déjà quelques éléments intéressants dans l'épisode précédent, mais là, les scénaristes se sont surpassés avec beaucoup de détails qui font avancer l'histoire et du développement pour Takeru (Dieu sait qu'il en a besoin, le pauvre...).

Dans le prochain épisode, nous apprendrons ce qui est arrivé à Onari et Akari et d'autres révélations seront sûrement faîtes.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire