lundi 11 janvier 2016

Review: Shuriken Sentai Ninninger The Movie

Mouais, un film de Sentai quoi...

Si vous suivez le Toku depuis un moment, vous savez sans doute que les films ne sont généralement que des épisodes en version longue que les scénaristes tentent de rendre un peu spécial pour cacher la misère. Et bien ce film ne fait pas exception à la règle. C'est sympathique à regarder, mais sans plus. On sent que les scénaristes ont de bonnes idées mais le budget et la durée du film jouent contre eux.

Le gros point fort de ce film, c'est les scènes d'actions. Ça fait du bien de voir les Ninninger agir comme des vrais ninjas pour une fois. Et c'est assez drôle de revoir plusieurs des techniques qui ont été complètement oubliées depuis une bonne vingtaine d'épisodes et certaines techniques comme "L'histoire de fantôme en été" de Kasumi était vraiment drôle à regarder.

Puisqu'on parle de cette dernière, j'ai été agréablement surpris par son implication dans le film. C'est assez rare de voir un personnage féminin être mis en avant dans un film ou dans un VS (un peu comme dans Dekaranger 10 Years After qui était plutôt basé sur le personnage de Umeko). J'aurais aimé que Nagi et Fuuka soit également mis en avant, mais bon... Également surpris par l'implication de Kinji. Généralement, les 6 ème membres sont mis de côté, mais on a là un véritable effort d'intégration. Et comme vous savez tous à quel point j'adore Kinji, vous savez que c'est une bonne chose pour moi.

Ah, un message pour Yakumo Potter !
Parlons un peu du scénario. Rien de bien impressionnant. Pépé Ninja donne des devoirs de vacance aux Ninninger qui vont devoir sauver un seigneur d'un vilain samouraï. Mais ce seigneur a perdu le goût de vivre et notre Takaharu va lui faire comprendre qu'il ne faut pas se laisser aller. Rien de mauvais, mais rien d'exceptionnel. C'est une leçon qui a été vue et revue des centaines de fois. Tout était donc prévisible même si ça reste agréable à regarder et que les retrouvailles du Seigneur et de son peuple sont assez touchante.

J'ai aimé les petites références à Zyuranger et Abaranger qui étaient plutôt bien cachées (La visière de Shurikenzin Dino ressemble à celle de Abare Killer, le méchant que les Ninninger affrontent utilise une technique assez similaire à celle de Abare Killer, l'attaque du mecha ressemble à celle de Dragon Ceasar et Abaren-Oh ect...). Mais je pense que ça aurait pu être sympa d'avoir également quelques références à Kakuranger, Hurricaneger, Dynaman ou Maskman (J'irai même jusqu'à dire que ça aurait été le moment de faire revenir Yellow Mask et Dyna Black, mais comme ce sont de vieux personnages, ils ne comptent pas...).

Enfin, petite mention spéciale pour la danse de fin en version longue qui était drôle à regarder (même si j'aurais aimé une version pour le film).

Voilà donc pour le film des Ninninger. Ça se regarde, mais c'est tellement prévisible que ce film ne risque pas de rester dans les mémoires. Je pense que ça aurait pu être beaucoup mieux si le film avait été plus long, mais il faut économiser pour sortir 3 films Kamen Rider par an...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire