mardi 26 janvier 2016

Review: 3 Générations De Ninjas Réunies !

Comment ça j'ai 20 épisodes de retard ?
L'arc final de Ninninger se poursuit et les scénaristes mettent le paquet afin de détourner notre attention un peu de Zyuohger.

Kyuemon et Kinji jouent tout les deux un rôle important dans cet épisode. On sait tous que ces deux personnages sont plutôt liés. Il y a même une certaine rivalité entre les deux. Pourtant, Kinji pense pouvoir comprendre le démon, que si Kyuemon s'est intéressé à lui, c'est parce qu'il s'est reconnu entre notre cowboy, un être qui est loin d'être infaillible.

Les scans nous avaient déjà pas mal spoilé les intentions de Kyuemon donc on ne peut pas dire que cet épisode soit bourré de révélation, mais les les dialogues et les idées étaient franchement super. Je dois vous avouer que j'avais complètement oublié que Kyuemon avait volé la Nintality de Tsumuji. Mais tout comme la rivalité entre Kinji et Kyuemon, c'est agréable de voir que des éléments introduits dans les épisodes précédents ne sont pas complètement ignorés.

Petit détail qui pourrait avoir son importance. On apprend que le marteau et le shuriken de Kyuemon lui vienne de l'époque où il était le disciple du Last Ninja. C'est grâce à ça qu'il a rejeté son humanité. Je doute que ça soit vraiment important pour la suite, mais j'aime bien ce genre de petits détails. C'est une des choses que j'ai adoré dans Go-Busters. Pratiquement tout les épisodes nous dévoilaient un petit détail sur la façon dont marchait le monde de ce Sentai.

Gengetsu passe enfin à l'action. Le combat est vraiment super à regarder. J'ai noté une similitude avec Shinkenger. Tout comme Dokoku, Gengetsu a été scellé partiellement par le Last Ninja. Ça faisait bien longtemps que je n'avais pas fait de comparaison avec cette série.

Par contre, le retour de Gabi n'apporte pas grand chose à la série. Son premier combat contre les Ninninger est d'une banalité... Certes, on sent que les scénaristes ont fait leur maximum pour rendre cet affrontement épique, mais quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. C'est tellement précipité qu'on a presque envie de dire "Mais allez, on s'en fout ! On passe à Kyuemon".

Je dois bien avouer que ça claque...
Les scènes de combat dans cet épisode sont superbes. On sent qu'ils se lâchent niveau budget vu que la série est bientôt terminé. On a le droit à des effets spéciaux plutôt bien réussi, des combats bien chorégraphiés, une nouvelle transformation pour le clan Igasaki au complet... Le seul mot qui me vient à l'esprit est "épique".

On s'en doutait tous, mais les Ninninger n'ont toujours pas l'intention de tuer le vieux pour devenir le Last Ninja. Kinji va même réussir à rendre la technique inventé par Nagi encore meilleur. Puisque les Shuriken Ninpo du clan Igasaki ne fonctionnent pas sur un ancien disciple de ce clan, Kinji décide de créer son propre Ninpo en possédant un Shuriken et en devenant une arme lui-même. J'aime assez l'idée, mais j'ai un peu l'impression que ça rabaisse Nagi vu que c'est à peu près la seule chose qu'il fait dans la série. Est-ce qu'on doit en conclure que Kinji sera le Last Ninja puisque c'est lui qui a trouvé l'idée ? Il y a vraiment beaucoup de possibilité...

Globalement, j'ai adoré cet épisode. Qu'on aime ou qu'on aime pas une série, les arcs finaux sont généralement plutôt bien foutus et celui-ci ne fait pas exception à la règle. Beau combat, une vraie menace, Kyuemon et Kinji sont bien mis en avant et le coup des 3 Aka Ninger est quand même un beau moment même si j'aurais préféré qu'ils aient des costumes et des couleurs différentes.

Dans le prochain épisode, la bataille contre Gengetsu aura lieu. Kyuemon deviendra le Last Ninja et on devra faire nos adieu (temporaire ?) au Last Ninja.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire