lundi 21 décembre 2015

Review: La Guerre Des Otomonin ! La Revanche De Nekomata !

Bagarre !!!!!!!
Avez-vous déjà vu... Un chat porter des lunettes ?
On se retrouve cette semaine pour le 42 ème épisode de Ninninger. La review sera plus courte que d'habitude parce qu'il n'y a pas grand chose à dire.

Cette semaine, on se concentre surtout sur l'action. Les Ninninger sont dans une mauvaise posture et ils vont avoir besoin d'aide pour s'en sortir. D'ailleurs, ça ne m'étonnerait pas que ça soit encore un moyen de nous faire comprendre que tout les Ninninger seront le Last Ninja. Je m'explique. Dans cet épisode, le Last Ninja nous dit que ses petits-enfants essayent de trouver leur propre voie... Quelques secondes après, Takharu nous sort que les Ninninger compensent leur manque de pratique par les liens qui les unissent (J'ai d'ailleurs trouvé ça super sympa que Fuuka pensent à inclure Kinji dans la famille). Du coup, ça ne serait pas surprenant que ce qui va les différencier du Last Ninja actuel, c'est tout simplement qu'il n'y aura pas qu'un seul Last Ninja. Enfin, ça reste une théorie...

Puisqu'on parle de pépé, hé bien il joue un rôle important dans cet épisode. J'aime beaucoup le fait que le personnage soit développé lui aussi. Ici, il se rend compte que les Ninninger ne sont pas uniquement ses disciples, mais aussi ses petits-enfants. Je trouve quand même que le personnage a bien évolué depuis le début. Les scénaristes piquent encore notre curiosité en nous rappelant la scène de l'épisode précédent où on voyant la main de notre pépé préféré disparaître. Et ils vont même plus loin en nous montrant le Shuriken trouvé par Nagi dans le RPG disparaître. Que doit-on en déduire ? Que ce Shuriken était banal et que le Last Ninja voulait booster leur confiance, ou alors qu'il est lié à l'énergie vitale du Last Ninja ?

Si Hermione peut devenir noire pour une pièce de théâtre, Ron peut bien devenir Japonais.
Restons dans la famille avec le Papa Ninja qui a su se rendre utile sans trahir son personnage. Il n'est toujours pas le plus fort ou le plus doué des ninjas, mais il n'hésite pas à se mettre en danger pour sauver sa famille et je dois dire qu'il m'a impressionné dans cet épisode. Franchement, chapeau. En plus, l'idée de le transformer en un ancien Yokai qui a beaucoup de famille est bien trouvée et super drôle à la fois.

Sans quoi, les scènes de combats étaient franchement géniales. Tout le monde a pu participer à la défaite de Mangetsu (qui est quand même allé jusqu'à se servir de sa mère comme bouclier) que ce soit les Ninninger, les personnages secondaires ou les tout les Otomonins qui nous ont offert un combat de robots épique. On sent qu'il y a eu du budget pour l'épisode et on aurait presque dit un épisode final.

Je terminerai en parlant de la révélation de l'identité de Kyuemon. Perso, j'ai été un peu déçu. Ce n'est pas aussi inattendue et original que ce que je pensais. Maintenant, il faut voir ce qu'ils vont faire avec ça. En tout cas, la scène de la révélation reste excellente et montre encore une fois que Kyuemon est un excellent méchant.

Niveau scénario, cet épisode ne casse pas trois pattes à un canard. Mais dans tout Sentai, il faut des épisodes qui nous offrent ce qu'on attend d'une série d'action pour enfants: De l'action (Bien vu, Lustucru) et pour le coup, on est servi. Comme à leur habitude, les scénaristes arrivent à glisser 2-3 petits détails qui piquent notre curiosité entre deux combats épiques.

Dans le prochain épisode, Shurikenger sera de retour pour transmettre ses connaissances aux Ninninger et ça a l'air bien barré.

Joyeux Noël !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire