jeudi 3 décembre 2015

Review: Activation ! Un Autre Monolithe !

Moins bien que l'épisode précédent, mais ça reste toujours très bon.

J'hésite, ils dansent ou ils se font enlever ?
Et c'est parti pour la suite de Kamen Rider Ghost. Dans l'épisode précédent, on avait appris pas mal de chose. Ici, l'épisode sert plus de complément à ce qu'on a appris la semaine dernière.

Gros changement dans la rivalité entre Takeru et Makoto. Takeru sait maintenant que son amis d'enfance et Makoto sont une seule et même personne. L'homme mystérieux semble vouloir jeter de l'huile sur le feu en incitant Makoto à n'avoir aucune pitié envers Takeru et en racontant que son père est responsable de ce qui est arrivé à Makoto et à sa sœur. On sent bien qu'il ment. Par contre, il faudra attendre encore un peu pour savoir pourquoi il recherche les Eyecon lui aussi. Alan semble avoir un plan, mais je doute qu'il ait les même intentions que l'homme au chapeau.

Qui aurait cru que c'était ainsi que les iguanes se reproduisaient...
Du coup, on en revient un peu au départ avec Takeru qui n'a plus la volonté de se battre contre son amis et qui va donc se faire laminer encore et encore. J'espère que ça ne va pas trop durer, parce que ça risque de devenir lassant. En tout cas, j'espère qu'on en saura bientôt plus sur ce qu'a vécu Makoto dans le monde des Ganma vu qu'il compare ce dernier à l'Enfer.

La semaine dernière, je vous avez dit que je trouvais que la victime du jour passait un peu trop au 2nd plan à mon goût. Dans cet épisode, l'histoire principale et celle de la victime sont intimement liées. Les personnes possédées construisent un autre monolithe qui sera détruit par Alan quand il réalisera que son plan ne fonctionne pas vraiment. Si ce n'est pas dit dans l'épisode, je ne serais pas surpris si Alan voulait ouvrir un portail vers le monde des Ganma pour qu'ils envahissent le monde. C'est le genre de coup classique pour un méchant de Toku.

Akari vient de réaliser que son devoir de personne féminin était de finir avec le premier venu tant que c'est un gentil.
J'ai trouvé les retrouvailles entre les deux amis très touchantes. J'ai eu beaucoup moins de mal à faire le parallèle avec l'amitié de Makoto et Takeru que la semaine dernière. Et c'était sympa de voir Shibuya et Narita participé un peu à l'enquête pour une fois.

Le seul défaut que je peux reprocher à cette épisode, c'est le gag de l'invisibilité qui m'a semblé forcé. Takeru aurait très bien pu se rendre visible. Il ne faut pas être sorti de Saint-Cyr pour voir qu'il y a un problème.

Même si j'ai trouvé l'épisode moins bien que le précédent, ça reste un bon complément qui nous permet de digérer un peu tout ce qu'on a appris la semaine dernière. Les scénaristes arrivent à piquer notre curiosité en révélant les informations par petite quantité, et pour moi, ça marche du tonnerre. La série a fait un grand pas dans la bonne direction depuis ses débuts.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire