samedi 11 janvier 2014

Nouvelle Interview De Gen Urobochi

Gen Urobochi se confie une fois de plus sur la série Gaim dans une interview. Outres les classiques questions sur la différence entre travailler sur un animé comme Maho Shojo Madoka Magica et une série comme Kamen Rider Gaim, on y apprends quelques infos plutôt intéressantes.

Lorsqu'il a accepté de travaillé sur Kamen Rider Gaim, le concept des fruits, le nombre conséquent de Riders, le Sengoku Driver et Baron et Ryugen étaient déjà prêts. Et tout comme nous, Gen Urobichi a eu un peu de mal au début:

"Ça ne ressemblait pas à du Kamen Rider. Je ne comprenais pas le thème des fruits. (...)Regardez les deux Riders précédents, un astronaute et un magicien. C'est facile d'en faire des héros, mais une orange ? J'ai dû travailler depuis le début avec quelque chose qui n'avait rien d’héroïque. Et c'est là où j'ai eu tort. Je pensai que c'était un fruit mais j'aurai dû voir ça comme une jouet. Un humain trouve cet étrange ceinture, s'amuse avec et puis petit à petit on découvre que c'est mieux qu'un jouet. Ça ressemblera plus à un Rider avec le temps."

En tout cas, difficile de ne pas mentionner Madoka Magica. Et si on y réfléchit bien, les deux séries ne sont pas si différentes. Après tout Madoka Magica nous présente un personnage qui devient une Maho Shojo, et Gaim un personnage qui devient un Rider.

"La deuxième partie de l'histoire nous montrera Gaim qui deviendra un Rider, l'histoire sera de plus en plus héroïque. C'est pour ça que j'ai voulu que la première partie ne ressemble pas vraiment à un Kamen Rider."

Si on croyait que la raison pour laquelle Gaim a commencé plus tard que prévue était le fameux 15ème anniversaire de l'ère Heisei, il n'en est rien. La cause était en faîtes liés à la sortie des jouets. En repoussant la sortie d'un mois, Gen a pu être plus libre dans l'introduction des jouets et des nouveaux Riders.

Gen nous en apprends un peu plus sur le Power-up de Gaim:

"Au début, on a un enfant qui trouve un jouet et qui devient de plus en plus héroïque. Mais cela aurait été bizarre si il criait "Je suis un héros" avec une orange. Le power-up lui permettra d'utiliser tout le potentiel de la ceinture. C'est à ce moment que l’héroïsme de Kota se réveillera."

Beaucoup de théories ont fait le tour du web concernant le choix de noms et selon Gen les noms n'ont pas de signification particulière. Certains noms viennent de la mythologie mais cela s'arrête là. Quant au nom "Yggdrasil" il est en rapport avec les plantations.

Enfin on apprends que Gen a déjà écrit 19 épisodes de la série pour le moment (Enfin, c'était le cas en novembre puisque l'interview date du 25 novembre.)

 http://tokusatsunetwork.com/2014/01/09/gen-urobuchi-why-kamen-rider-gaim-was-delayed/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire